10 symptômes de la dépression chez l’adolescent

L’adolescence est une étape clé dans la vie de toute personne. C’est une période au cours de laquelle l’adolescent expérimente différentes expériences émotionnelles et physiques. Ces dernières débouchent sur la maturité et définissent la personnalité.

Il est inévitable de traverser des moments difficiles au cours de cette période. En revanche, certains comportements peuvent déclencher des troubles psychologiques graves tels que la dépression. 


Selon les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé, au niveau mondial, plus de 350 millions de personnes souffrent de dépression, l’une des maladies qui affectent le plus souvent les jeunes, entre 10 et 19 ans.

Selon les experts, le plus inquiétant est que cette maladie est devenue l’une des principales raisons d’handicap chez les adolescents des deux sexes, et la troisième plus grande cause de suicide.

La National Association of School Psychologists des Etats-Unis et la prestigieuse Clinica Mayo ont révélé les symptômes les plus communs de ce trouble dans la population adolescente, et affirment qu’il est très important de le détecter à temps pour éviter ses conséquences.

1. Les troubles du sommeil

Si un jeune ne dort pas bien ou qu’il passe trop de temps à dormir, c’est un indice que quelque chose d’anormal se passe.

Les changements dans les habitudes de sommeil mettent souvent en évidence une dépression, que l’on peut également remarquer durant le reste de la journée.

2. Les changements dans l’alimentation

Tous les extrêmes alimentaires ont des conséquences négatives qui sont généralement liées à la dépression.


Le fait de manger très peu ou trop est un signe évident que la personne souffre de problèmes émotionnels ou psychologiques, qui peuvent conduire à des maladies graves comme l’anorexie ou la boulimie.

3. La perte d’intérêt dans les loisirs

Il est fréquent qu’à certains âges, les manières de s’amuser changent.

Ce qui est étrange, c’est qu’à un moment ou à un autre l’adolescent perde l’enthousiasme qu’il avait pour tout ce qu’il faisait auparavant, qu’il arrête de faire ce qui lui plaisait et qu’il préfère être seul.

4. L’irritabilité ou la tristesse spontanée

Certaines situations dans la vie des adolescents, peuvent générer des sentiments come la colère ou les pleurs.

Il est normal que cela survienne de manière momentanée et à la suite de quelque chose qui ne s’est pas bien passé.

Cependant, il n’est pas normal que ces deux émotions se transforment en quelque chose de récurrent et qu’elles empirent, alors que les proches essaient d’encourager et de soutenir l’adolescent.


5. Une mauvaise considération de soi-même

A plusieurs moments de la vie et pour diverses raisons, les adolescents peuvent porter atteinte à l’estime qu’ils ont d’eux même ou se considérer comme des moins que rien.

Le problème survient lorsque les commentaires négatifs augmentent et deviennent quelque chose de chronique et de destructif.

Ce signal de dépression demande une attention immédiate car cela peut déboucher sur des problèmes plus importants, tant au niveau physique qu’émotionnel.

6. La perte des relations sociales

Ce symptôme est assez évident chez les adolescents déprimés.

En général, l’adolescent concerné évite ses amis, s’éloigne d’eux et préfère être seul la plupart du temps.

7. Les problèmes de concentration

Tout comme les difficultés à bien dormir et le stress qui accompagnent la dépression, les jeunes touchés par cette affection ont tendance à avoir de graves problèmes pour se concentrer, prendre des décisions, et retenir des choses, entre autres.

Par conséquent, tout cela se reflète sur le rendement scolaire.

8. Les comportements violents

Quand on commence à être impliqué dans des actions violentes, cela peut signifier une dépression que l’on essaie de dissimuler à travers ces comportements.

Cela inclue les comportements sexuels à risque et l’augmentation de la consommation d’alcool et de drogues.

9. Les pensées suicidaires

Sans aucun doute, cela est la preuve irréfutable que quelque chose de très grave est en train de se passer dans l’environnement psychologique de l’adolescent.

La plupart de ces pensées se concentrent sur le désir de mourir ou le manque de raisons de vivre, ce qui est mis en évidence par des phrases telles que : « Ma vie n’a pas de sens ».

Dans les cas les plus graves, cette perte de contrôle peut déboucher sur des tentatives de suicide ou des auto-lésions physiques comme des coups ou des coupures.

10. Les fugues

Elles sont communes quand le jeune a des problèmes dans son noyau familial.  S’il ne se sent pas accepté par certains de ses proches, cela le poussera à passer à l’acte.

Il faut prêter une grande attention à ce phénomène car l’adolescent peut emprunter de mauvais chemins et recevoir des conseils de personnes mal intentionnées.