Voici ce qu’il faut faire pour avoir une vie heureuse et paisible

A intérieur encombré, esprit encombré. Et si c’était vrai ?  Vous aurez beau être fatiguée, stressée, cela n’excuse en rien que votre maison ressemble à un champ de bataille. Une bonne organisation fera le plus grand bien à votre tête, c’est même selon les préceptes du Feng Shui, une clé essentielle pour connaître l’harmonie et la sérénité. 

A la trappe les bibelots inutiles et bric à brac poussiéreux et que chaque chose reprenne sa place ! Le mot organisation vous hérisse les poils, vous qui êtes une grande bordélique, pourtant, être bien organisé ça s’apprend ! Et surtout, loin d’être une corvée, cela facilite le quotidien.

Cet art ancestral asiatique est une sorte de thérapie que l’on peut appliquer à son intérieur et qui prêche une circulation harmonieuse de l’énergie vitale (chi) pour produire l’harmonie. Alliage de croyances et de bon sens, le Feng Shui consiste en l’aménagement de son espace de vie de façon optimale,  de sorte à  canaliser le stress, la fatigue ou la confusion mentale. Une énergie qui coince crée des blocages, ça peut être dans le cas d’une maison, une chambre en désordre, des angles morts, une décoration trop sombre.

Mettre de l’ordre en 4 étapes, par quoi commencer ?

Agencez votre lit

La chambre est une pièce de refuge et une bulle de repos, pas un bureau. Fils et appareils électriques ne doivent pas en parasiter la quiétude et entraver la circulation des énergies positives.  Le lit doit être le plus loin possible de la porte et il ne faut pas que les pieds soient en position du « défunt », c’est-à-dire comme dans un cercueil, les pieds en face de la porte.

Optez de préférence, pour un lit en bois qui n’altérera pas la qualité du sommeil, avec une tête capitonnée, calée contre le mur mais jamais sous une fenêtre ni sous une poutre. Faites du rangement sous le lit! Les vêtements et piles de revues entassés sont bannis, au risque de favoriser la stagnation du Chi.
Côté literie et décoration, mettez l’accent sur des matières naturelles telles que le coton et le lin et sur  des couleurs douces comme le mauve, le bleu, le blanc ou le gris. Les télévisions et leurs ondes électromagnétiques ne sont pas les bienvenues dans une chambre tout comme les miroirs qui viendraient refléter une seconde enveloppe corporelle.

Chassez les énergies négatives

Le fouillis, la poussière, l’humidité, les mauvaises odeurs, les poubelles apparentes, les abattants de WC, l’eau croupie d’un vase ou d’une fontaine, les fleurs mortes symboles de mort sont autant d’émetteurs d’énergie négative.
Le Feng Shui n’aime pas les angles pointus des meubles et des murs, les flèches empoisonnées des cactus et des yuccas, les fleurs séchées ou mortes, les disputes, l’anxiété, la tristesse. Nettoyez, désencombrez, purifiez à l’encens et aérez au maximum pour faire entrer une énergie plus vivace. Egayez les endroits sombres et tristes en y plaçant des plantes ou des spots d’éclairage. Arrondissez les angles tranchants dans la mesure du possible avec une plante, une guirlande ou un meuble. Prenez en compte les tableaux et figurines qui ornent vos pièces, formes agressives et tristes et atmosphère nostalgique sont à proscrire. Autre mauvaise idée, les aquariums et fontaines dont le doux clapotis est censé vous bercer, en réalité c’est votre énergie vitale qui se déverse à la place de l’eau. Quant aux plantes d’intérieur, mettez-les à l’endroit sud-est de votre maison, qui symbolise l’abondance. Le Feng Shui préconise la lumière naturelle qui doit littéralement submerger tout votre espace vital. Renforcez l’effet lumineux par des touches de couleur. Il est conseillé de choisir plusieurs éclairages diffus et non des lumières trop fortes.

Les couleurs et le Feng Shui

L’orange influe sur l’enthousiasme. Stimulante, cette teinte antidépressive dynamisera votre intérieur  et agira sur la communication

Synonyme d’ardeur et de passion le rouge favorise la sécurité et l’énergie de l’action concrète

Envie de transformation et de libération, le jaune apporte la joie, la convivialité et la sociabilité en plus de favoriser le travail intellectuel.

Quiétude, créativité, équilibre et croissance sont les champs d’action du vert. C’est aussi une couleur apaisante qui améliore les qualités de réflexion

Le bleu  incarne la spiritualité, la zen attitude et favorise la relaxation et la méditation.

Le violet, couleur de spiritualité et d’intuition accroit l’investissement intellectuel

Comme le noir et le gris, le marron fait partie des couleurs qui favorisent la stagnation

Le rose équivaut à la sensualité et à la sensibilité et garantit le bien-être et le calme

Rétablissez l’équilibre

Procédez à des petits changements pièce par pièce, en agrémentant de plantes, de couleurs et de lumière vos pièces de vie, celles où vous passez plus de temps en famille. Renouvelez l’énergie de votre maison en jouant avec la juxtaposition des meubles et des plantes et mettant de la couleur et de la lumière chez vous pour faire le plein d’énergie positive. A vos plumeaux !